Le Prix stop aux clichés remis à Metz

  

Le Prix Stop aux clichés sur les jeunes a été remis lors de la dernière journée des Assises à Metz. Cette année le Prix était parrainé par Eric Valimir, journaliste de France Inter. Découvrez les lauréats.

 


Les lauréats de cette édition 2013 sont :

 

stop aux clichesPresse écrite : L’Humanité – Cité Fafet Amiens bloc 5, le rap des opprimés – Ixchel Delaporte.

Cet article porte sur les membres du groupe de rap Bloc 5 originaires du quartier Nord d’Amiens. L’auteur présente ces jeunes qui s’en sont sortis grâce à leur projet musical et témoignent de la réalité de leur quartier. Le jury a apprécié la qualité de l’écriture de cet article qui montre la réussite de ces jeunes sans jamais tomber dans l’anticlichés et permet de découvrir une banlieue hors de la région parisienne.

 

Télévision : France 2, le 13h15 – Reportage : «Décrochage Scolaire» –Pauline Dordilly.

Le reportage diffusé sur France 2 s’intéresse aux jeunes qui chaque année quittent le lycée sans diplôme. Le jury a apprécié la variété des points de vue présentés et la qualité du reportage que la journaliste a su scénariser sans pour autant le fabriquer de toute pièce.

 

Radio : Le Mouv, la République du Mouv – Ouvriers, jeunes et dégoûtés – Gaele Joly.

Gaele Joly s’est intéressée à des jeunes ouvriers confrontés à la fermeture de leurs usines. Elle les a rencontrés à plusieurs reprises suite à l’annonce de la fermeture de leur usine. Le jury a apprécié la qualité du travail de terrain mené sur le long terme qui a permis d’obtenir des témoignages de grande qualité.

 

Presse en ligne : le jury a reconnu la qualité des articles sélectionnés mais a jugé, en s’appuyant sur les critères du prix, qu’aucun ne méritait d’être récompensé et noté leur manque d’originalité.

 

Prix Spécial : Le jury a décidé de remettre cette année un Prix Spécial à Raphaelle Baillot pour le reportage Blacks, blancs, beurs, mais pas les jaunes diffusé sur Canal+.

Si le reportage ne s’intéresse pas aux jeunes en particulier, le jury a souhaité valoriser ce travail de déconstruction de clichés parfois véhiculés dans les médias.

 

Le jury était composé de Luca Ungaro, Simon Vandenbunder, Marion Abecassis (Jets d’encre), Ambrine Wiart et Freddy Korsaga (Comité jeunes Anacej), Anaïs Mondolo, Maxence Bizot et Matthieu Tirelli (RNJA), Benjamain Bourdon et Gaëlle Roussigné (Service civique Animafac).

 

Plus d’infos sur : stopauxcliches.fr 

 

 

 

Vous aussi, Participez à notre enquête

Un Panthéon du Journalisme, en France et en Europe.

Quelles sont les 10 personnalités de l’histoire du Journalisme français qui incarnent le mieux, selon vous, les valeurs de notre métier ?

Quel·les sont les journalistes, aujourd’hui disparu·es, qui ont forgé votre imaginaire ? Vous ont fait rêver ? Vous ont peut-être donné envie de faire ce métier ?

Des journalistes dont l’œuvre ou la vie ont incarné nos valeurs, vous ont servi de repères ?

Qui sont ces "grand·es" journalistes en somme à qui notre communauté professionnelle est «reconnaissante » ?

L’association Journalisme & Citoyenneté, organisatrice des Assises du Journalisme de Tours, de Tunis et de Bruxelles, vous propose de participer à la création du PANTHEON du JOURNALISME, en France d’abord, en Europe ensuite, pour honorer ces femmes et ces hommes qui ont marqué ce métier de leur empreinte.

Pour participer, rien de plus simple. Choisissez dans la liste sur la page suivante les 10 personnalités qui méritent à vos yeux de rentrer en priorité dans ce Panthéon laïc et numérique.

Objectif : Identifier celles et ceux qui nous rassemblent. Contribuer à les faire mieux connaitre, avec la conviction que dans cette période de doute sur sa légitimité, notre métier a plus que jamais besoin de se raccorder à son histoire.

Nous partagerons les premiers résultats de cette consultation lors de la seizième édition des Assises du journalisme à Tours le 30 mars 2023.

Nous lancerons ensuite la démarche au niveau européen en proposant aux journalistes des 26 autres pays de l’UE de s’associer à l’initiative avec l’ambition de présenter le Panthéon des Journalistes Européen lors de la deuxième édition des Assises de Bruxelles à l’automne 2024.

En fonction de la dynamique créée, un groupe de travail proposera les évènements, les colloques, les publications qui permettront de valoriser au mieux l’histoire et l’œuvre des journalistes Panthéonisés.

Pour suivre le développement du projet, vous pouvez vous inscrire à la newsletter journalisme.com :