Première réunion de préparation…

Une première réunion de préparation s’est déroulée vendredi 19 décembre, afin de définir l’organisation de l’édition spéciale des Assises Internationales du Journalisme qui se tiendra à Paris à l’occasion des Etats généraux de la presse écrite. Durant une matinée d’échanges, journalistes, photographes, patrons de presse, représentants de syndicats… ont cherché de quelle manière organiser cette journée de rassemblement…

premiere_reunion_00.jpgL’édition spéciale des Assises Internationale du Journalisme qui se tiendra à Paris le 20 janvier s’inscrit dans un temps médiatique dicté par les Etat généraux de la presse écrite, avec la parution du "livre vert" (8 janvier) et la déclaration de Nicolas Sarkozy (prévue autour du 24 janvier), mais comme le rappelle Jérôme Bouvier, président de l’association Journalisme & Citoyenneté qui organise chaque année les Assises, cette manifestation exceptionnelle est ouverte aux propositions de chacun. "Il ne s’agit pas d’être pour ou contre les Etats généraux voulus par Nicolas Sarkozy, précise-t-il, ni de limiter la réflexion à la presse écrite, mais de saisir l’occasion de ce calendrier pour montrer que la profession est capable de se rassembler pour dire ce qu’elle veut."

Les "points aveugles" des Etat généraux

Comment va s’organiser la journée ? Quels seront les points abordés ? Doit-on tenir compte des thématiques énoncées par le gouvernement dans les groupes de travail qu’il a lui-même constitué ? Pour Philippe Merlant, journaliste à La Vie, il s’agit surtout de "prendre en charge les "points aveugles" des Etats généraux, c’est-à-dire les points importants qui n’ont apparemment pas été traités dans les groupes de travail, parmi lesquels la relation avec le public et la précarisation du métier, avec notamment la question des pigistes, des correspondants."

Beaucoup de questions semblent en effet avoir été écartées de la réflexion enclenchée par le gouvernement. Mais certaines propositions nées des Etats généraux de la presse seront peut-être tout à fait admissibles… On en saura plus lors de la publication du fameux "livre vert" qui, à l’origine, devait servir de départ à l’organisation de l’édition spéciale des Assises. "On pourrait déjà commencer par le lire, propose Jérôme Bouvier, puis rayer ce qui ne convient pas, entourer ce qui convient et rajouter ce qui manque…"
Pour François Bonnet, directeur éditorial de Mediapart, le "livre vert" n’est "pas un sujet de discussion". "A Mediapart, explique-t-il, c’est comme s’il n’existait pas dans la mesure où il a été élaboré dans la procédure des Etats généraux de la presse telle que l’a organisée le gouvernement." François Malye du Forum des SDJ, ne semble pas de cet avis : "Médiatiquement, il serait dommage de ne pas se servir de ce livre. C’est au contraire l’occasion de montrer comment l’initiative du Président de la République oublie le principal !"

L’indépendance des équipes rédactionnelles au cœur de la réflexion

Alors que faire du fameux « livre vert » et des propositions du gouvernement ? Les participants de cette première réunion de travail s’accorderont finalement sur une liste de thématiques précises qui sont depuis longtemps au cœur des préoccupations de la profession. Initiateur du Rassemblement des Associations de Journalistes (RAJ), le photographe Lorenzo Virgili sait d’expérience qu’un consensus nécessite beaucoup de temps. "Mais nous avons tous des préoccupations semblables qui nous réunissent. Il faut trouver le juste milieu au sein des différentes propositions."
L’indépendance des équipes rédactionnelles semble être le grand absent de ces Etats généraux, mais des points tels que le droit du public, la déontologie, la formation et plus généralement la qualité de l’information méritent une place à part. C’est à partir de ce constat que le programme de la journée du 20 janvier prochain a pu être établi.

Accédez au formulaire d’inscription pour participer à cette édition spéciale

Téléchargez  le programme de l’édition spéciale des Assises Internationales du Journalisme (pdf)

Daphné Kauffmann
Photos : Tiphaine Bellambe

 
A lire également sur le même sujet :

Le programme et la liste des participants
Qu’attendre de cette édition spéciale ?
La Maison des Métallos accueille les Assises


 

{gallery}galerie_premiere_reunion{/gallery}