Inscrivez-vous aux ateliers-formations des Assises !

Les Assises c’est aussi des formations professionnelles de haute qualité.
Profitez en! C’est gratuit ! C’est passionnant !
Une seule condition, vous inscrire ici : workshop@journalisme.com

Places limitées.


MARDI 10 MAI

Genres et transidentités : les mots et les infos qui blessent

14h00 à 15h30

Animé par Béatrice DENAES, journaliste et formatrice – Conseillère pédagogique et enseignante Sciences Po-Paris (École de Journalisme) et co-présidente Association TRANS-SANTÉ France / FPATH

En cette année électorale, les tribunes, articles, reportages se sont multipliés autour des questions trans et non-binaires. Le plus souvent en diffusant contre-vérités, mensonges, “informations” stigmatisantes et blessantes… La méconnaissance de ces questions par les journalistes permet la prolifération d’“informations alternatives” et une forme de manipulation des médias confrontés au radicalisme. Un atelier pour comprendre un monde inconnu de beaucoup, les questions sociales et politiques qui s’y rapportent et partager un témoignage personnel.

Couvrir les élections législatives avec les données et outils Google

14h00 à 15H30

Animé par Denis VANNIER, journaliste et formateur indépendant. En partenariat avec Ouest Medialab.


Avec cet atelier, découvrez les outils utiles aux journalistes pour couvrir des élections : chercher et vérifier l’information efficacement, analyser les tendances et mettre des données relatives aux élections en image. »

Écarts de représentation et stéréotypes genrés dans les médias : où en sommes-nous ? Présentation des projets GMMP et GenderedNews.

15h45 à 17h15

Animé par Gilles BASTIN, Professeur de sociologie à Sciences Po Grenoble / Université Grenoble Alpes, Marlène COULOMB-GULLY, Professeure des universités à l’Université de Toulouse et Ange RICHARD, doctorante à Sciences Po Grenoble / Université Grenoble Alpes.

 

Autour de la plus vaste étude internationale sur le genre et les médias (Global Media Monitoring Project) et d’un nouveau projet qui rend visible les inégalités dans les mentions et dans les citations en France, (Gendered News), découvrez comment sont mesurés les écarts de représentation dans les médias et les stéréotypes genrés visibilisés.

https://gendered-news.imag.fr/https://whomakesthenews.org/

Master Class (e) EMI à destination des enseignants : Comment aborder les questions qui fâchent sans fâcher ?

15h45 à 17h15

Animé par Karen PREVOST-SORBE, coordinatrice du Clémi de l’académie Orléans-Tours et Valérie ROHART, journaliste.


De la fabrique de l’information à la Liberté d’expression en passant par les pièges des réseaux sociaux et le dessin de presse, comment aborder en classe les questions qui fâchent sans fâcher? Quels ateliers proposer aux jeunes ?


MERCREDI 11 MAI

Venez enquêter en ligne avec les outils de l’open source intelligence (OSINT)

14h00 à 16h00

Atelier animé par Tatiana KALOUGUINE, responsable de la filière journalisme à l’Ecole des métiers de l’information et initiée à l’OSINT par l’équipe Bellingcat. En partenariat avec l’EMI-CFD.

La guerre en Ukraine a mis en lumière la redoutable méthode OSINT (pour Open Source INTelligence”), qui permet notamment de “fact-checker” des photos ou vidéos douteuses en circulation. En deux heures, vous découvrirez comment retracer l’origine d’une image, retrouver des documents enfouis, ou connaître le prix d’un un objet (bijou, montre) au poignet d’une personnalité… Ceci à l’aide d’outils en ligne, ouverts et gratuits.

Prérequis : avoir une certaine agilité sur Internet, posséder un compte Twitter, apporter un ordinateur portable.

Comment mieux couvrir les enjeux d’un monde en mutation ?

14h à 15h30

Face au changement climatique, les enjeux n’ont jamais été aussi grands et pressants. Mais, comme on a pu le constater pendant les élections présidentielles, il n’est pas aisé de faire ressortir certaines thématiques pourtant cruciales pour la transition écologique et sociale: crise écologique, inégalités sociales, santé mondiale, solidarité internationale à long terme… Comment promouvoir une couverture de l’actualité à la hauteur de tous les enjeux?
1h30 d’atelier pour réfléchir ensemble à de nouvelles manières de promouvoir le débat démocratique.

Oser se lancer dans l’EMI

15h45 – 17h15
Animé par Pierre MARTIN, journaliste, formateur et créateur du jeu “36h dans la rédac”.

A travers les jeux de société, le journaliste Martin Pierre vous propose d’oser vous lancer dans l’EMI grâce aux jeux de société. Objectifs et compétences mobilisées par la ludopedagogie, à partir de l’exemple de « 36 h à la rédac, la disparition de Mateo. »


JEUDI 12 MAI

6Mois : en reportage dans la tête du photographe

14h00 à 15h30 à MAME

Animé par Haydée SABERAN, rédactrice en chef adjointe de 6Mois.

Le récit journalistique par la légende photographique. Une sélection photo décryptée par Haydée Sabéran, rédactrice en chef adjointe de 6Mois.

Atelier formation droits d’auteur des journalistes : droits moraux, droits patrimoniaux, la Scam vous informe !

14h à 16h

Présenté par Emilie GILLET, journaliste pigiste en presse écrite, vice-présidente de la Commission des journalistes de la Scam ; Eric LAGNEAU, journaliste à l’AFP, sociologue des médias (EHESS) et membre de la Commission des journalistes de la Scam ; Nathalie ORLOFF, adjointe au directeur des affaires juridiques – responsable Ecrit et Journalistes (Scam).

Sensibilisation au cyberharcèlement

15h45 à 17h15 à MAME
Animé par Anaïs BOUITCHA, journaliste pour le magazine NEON et chargée du pôle formation chez Prenons la Une. En partenariat avec Prenons la Une.

Qu’est-ce que le cyberharcèlement ? Comment est-il qualifié et pénalisé dans la loi ? Et surtout, que faire si on y est confronté·e ? Alors que 3 femmes journalistes sur 4 en sont victimes dans le monde d’après l’Unesco, l’association Prenons la Une, grâce à un travail en collaboration avec Nothing 2 Hide, propose un état des lieux du cyberharcèlement visant les journalistes en France et dans le monde, à l’appui de chiffres, définitions juridiques et cas pratiques, suivi d’un temps d’échange avec les participant·es.

Pour la parité dans les médias et l’égalité dans les rédactions – Prenons la Une