Mort de la journaliste Shireen Abu Akleh : communiqué des Assises du journalisme

Les journalistes et l’ensemble des organisations professionnelles rassemblés lors de la 15ème édition des Assises internationales du Journalisme de Tours viennent d’apprendre avec émotion la mort de la journaliste palestinienne Shireen Abu Akleh, tuée d’une balle, ce matin à 6h30.

Elle couvrait pour AL Jazeera des affrontements à Jénine en Cisjordanie. Elle était clairement identifiable comme journaliste.

Shireen Abu Akleh était une journaliste reconnue et extrêmement populaire en Palestine. Des générations ont été élevées à sa voix et sa façon de couvrir l’actualité en Palestine et dans la région. Elle avait consacré sa vie pour son métier. Sur le terrain lors de ses enquêtes et reportages, elle a toujours été proche de la population et s’attachait à porter la voix de ses concitoyens. Elle était connue et respectée de tous pour la qualité de son travail. Elle était très proche de son public.

Les journalistes et toutes les organisations professionnelles présents aux Assises Internationales du journalisme dénoncent cet acte criminel contre une journaliste dans l’exercice de sa profession. Ils exigent une enquête internationale pour faire la lumière sur les circonstances exactes de sa mort et la poursuite des coupables dès qu’ils auront été identifiés.

Les participants à la 15ème édition des Assises Internationales du Journalisme de Tours respecteront une minute de silence à sa mémoire et en son honneur aujourd’hui à 15 heures.

A Tours, le mercredi 11 mai 2022

Contact : Jérôme Bouvier, président de Journalisme & Citoyenneté

Jerome.bouvier@journalisme.com