Alter médiaLab, lauréat du Labo des projets 2014

 

Dans le cadre des Assises internationales du journalisme et de l’information, qui se sont tenues à Metz du 16 au 18 octobre 2014, l’Upic organisait son troisième « Labo des projets ». Le lauréat, qui sera accompagné pendant un an par des conseils et de la formation, est le projet de média participatif belge « Alter médiaLab ».

Remise du prix Labo des projets

 

Le compte-rendu des étudiants de l’Obsweb : 

 

Comme à Poitiers (en octobre 2012) et à Metz (en novembre 2013), l’Upic (Université populaire pour une information citoyenne) a saisi l’opportunité des Assises internationales du journalisme et de l’information pour organiser un troisième « Labo des projets ». Le principe de ces Labos ? Considérant que les projets de nouveaux médias participatifs sont nombreux, mais que leurs porteurs se trouvent souvent isolés, notre objectif est de leur proposer une première évaluation afin qu’ils puissent se consolider, affirmer leurs points forts, corriger leurs points faibles…

 

Suite à un appel à candidatures posté sur son blog sur Mediapart, l’Upic avait présélectionné trois projets, sur la base de critères précis : « Il doit s’agir de médias d’information émergents, portés par une équipe d’au moins deux personnes, assis sur un véritable projet éditorial et sur la volonté d’impliquer le public dans un esprit de co-production de l’information. »

 

Ces trois projets, qui se sont présentés à Metz le samedi 18 octobre au matin et avaient chacun une dizaine de minutes pour se présenter, étaient donc :

– Café des Roumains, projet de média participatif multimédia consacré aux questions des minorités, de l’environnement et de l’Europe ;

– Alter médiaLab, projet bimédia né du bimensuel belge Alter Échos, dont un premier pilote a été réalisé sur et avec des personnes handicapées ;

– Particité, projet de site participatif local porté par des étudiants de l’École de journalisme de Grenoble et basé sur le principe du choix des sujets par les internautes.

 

Le jury, composé de Christian Gautellier (collectif Enjeux e-médias), Tatiana Kalouguine (journaliste pour Enquête ouverte, notre lauréat de l’an passé), Sabrina Kassa, (journaliste, UPIC), Loïc Hervouët (formateur en éthique professionnelle) et Pierre Morelli (maître de conférences en information-communication à l’université de Lorraine) a auditionné les candidats, leur a posé quelques questions, puis s’est retiré pour délibérer.

 

Son choix s’est porté sur le projet belge de l’Alter médiaLab, qui bénéficiera donc pendant un an de l’accompagnement de l’Upic (sous forme de conseils, d’éventuelles formations, voire de prestations de spécialistes reconnus). Mais le jury a également tenu à marquer son intérêt pour le projet grenoblois Particité, qui bénéficiera lui aussi d’un suivi régulier afin de le conforter et de le développer.

 

Un grand bravo aux trois projets présentés à Metz !

via Philippe Merlant

 

Animé par Philippe Merlant, journaliste, formateur à l’EMI et président de l’UPIC.

 

Les membres du jury du Labo des Projets 2014 : Christian Gautellier, collectif Enjeux e-médias ; Loïc Hervouët, journaliste à l’Année francophone Internationale et formateur en éthique du journalisme à l’ESJ Lille ; Tatiana Kalouguine, journaliste d’Enquête ouverte (lauréate du Prix Labo des Projets 2013) ; Sabrina Kassa, journaliste et membre de l’UPIC ; Pierre Morelli, maître de conférences en information-communication à l’université de Lorraine.

 

La présentation des trois médias participatifs en émergence devant le jury de professionnels du Prix Labo des projets, était suivie d’un débat sur le thème « Médias citoyens, quel avenir, quelles synergies, quelle structuration ? » s’est déroulé dans la belle salle de la chapelle Saint-Pierre-Aux-Nonnains. 

Avec notamment David Eloy, directeur de la rédaction d’Altermondes ; Thierry Borde, animateur fondateur du réseau Médias citoyens.

 

 

Pour aller plus loin : 

 

– Les étudiants de l’IUT de Cannes ont rencontré Sandrine Warsztacki, la rédactrice en chef d’Alter Echos. L’équipe de ce magazine belge est à la base du projet « Alter Média Lab » : 

Retrouvez l’intégralité des interviews sur le site des étudiants en journalisme de l’IUT de Cannes. 

 

Tout savoir sur le Labo des projets et l’UPIC

Logo UPIC 2014

En octobre 2012 (à Poitiers) et novembre 2013 (à Metz), l’Upic (Université populaire pour une information citoyenne) a organisé deux « Labos des projets », dans le cadre des Assises internationales du journalisme et de l’information. Considérant que les projets de nouveaux médias participatifs sont nombreux, mais que leurs porteurs se trouvent souvent isolés, notre objectif était de leur proposer une première évaluation afin qu’ils puissent se consolider, affirmer leurs points forts, corriger leurs points faibles… Ainsi, depuis l’année dernière, l’Upic a accompagné de ses conseils le lauréat de l’édition 2013 du Labo des projets, Enquête ouverte, mais aussi les deux autres projets présélectionnés, Enlarge your Paris et Les Voix-Zines.

La réussite de ces deux premières opérations nous conduisent à renouveler l’expérience en 2014, à l’occasion, à nouveau, des Assises internationales du journalisme et de l’information, qui se sont tenues du 16 au 18 octobre prochains. Nous inviterons trois projets de médias d’information innovants et participatifs à venir à Metz se confronter à un jury de professionnels, doté de compétences multiples et complémentaires (concept éditorial, dimension multimédia, apport démocratique, modèle économique, démarche éthique et déontologique…). Le lauréat bénéficiera pendant un an d’un appui en conseils, formation, matériel… pour faire grandir et progresser son projet. 

Quels projets peuvent se porter candidats ?

Il doit s’agir de médias d’information émergents, portés par une équipe (si possible déjà constituée) d’au moins deux personnes, assis sur un véritable projet éditorial et sur la volonté d’impliquer le public dans un esprit de co-production de l’information. Et ce, quels que soient le support, les fondateurs, le mode de diffusion et la périodicité (à condition qu’il ne s’agisse pas d’un « one shot »).

Vous aussi, Participez à notre enquête

Un Panthéon du Journalisme, en France et en Europe.

Quelles sont les 10 personnalités de l’histoire du Journalisme français qui incarnent le mieux, selon vous, les valeurs de notre métier ?

Quel·les sont les journalistes, aujourd’hui disparu·es, qui ont forgé votre imaginaire ? Vous ont fait rêver ? Vous ont peut-être donné envie de faire ce métier ?

Des journalistes dont l’œuvre ou la vie ont incarné nos valeurs, vous ont servi de repères ?

Qui sont ces "grand·es" journalistes en somme à qui notre communauté professionnelle est «reconnaissante » ?

L’association Journalisme & Citoyenneté, organisatrice des Assises du Journalisme de Tours, de Tunis et de Bruxelles, vous propose de participer à la création du PANTHEON du JOURNALISME, en France d’abord, en Europe ensuite, pour honorer ces femmes et ces hommes qui ont marqué ce métier de leur empreinte.

Pour participer, rien de plus simple. Choisissez dans la liste sur la page suivante les 10 personnalités qui méritent à vos yeux de rentrer en priorité dans ce Panthéon laïc et numérique.

Objectif : Identifier celles et ceux qui nous rassemblent. Contribuer à les faire mieux connaitre, avec la conviction que dans cette période de doute sur sa légitimité, notre métier a plus que jamais besoin de se raccorder à son histoire.

Nous partagerons les premiers résultats de cette consultation lors de la seizième édition des Assises du journalisme à Tours le 30 mars 2023.

Nous lancerons ensuite la démarche au niveau européen en proposant aux journalistes des 26 autres pays de l’UE de s’associer à l’initiative avec l’ambition de présenter le Panthéon des Journalistes Européen lors de la deuxième édition des Assises de Bruxelles à l’automne 2024.

En fonction de la dynamique créée, un groupe de travail proposera les évènements, les colloques, les publications qui permettront de valoriser au mieux l’histoire et l’œuvre des journalistes Panthéonisés.

Pour suivre le développement du projet, vous pouvez vous inscrire à la newsletter journalisme.com :