Le Baromètre social des Assises : bilan de l’emploi des journalistes en 2014

 

jmcharonDans le cadre de la 8è édition des Assises internationales du journalisme et de l’information qui se sont tenues à Metz en octobre 2014, le sociologue des médias Jean-Marie Charon a présenté son Baromètre de l’emploi des journalistes pour la troisième année consécutive. L’édition 2014 propose un focus sur la thématique de l’emploi chez les pure-players et éditeurs de presse en ligne.

 

 

Cliquez sur l’image pour télécharger le Baromètre en fichier PDF : 

baromtre

Si le nombre de journalistes reste stable, avec 36.907 cartes de presse accordées en 2013 – 0,6 % sur un an), l’encarté vieillit, se féminise et se précarise. 

 

Réécouter l’intégralité de la présentation du Baromètre social des Assises :

 

Malgré les clauses de cession et les plans sociaux dans les médias cette année en France, le nombre de journalistes actifs est resté stable mais avec moins de nouveaux arrivants et de CDI, selon deux études présentées vendredi.

Avec 36.907 cartes de presse accordées en 2013, le nombre total de journalistes en activité est stable (-0,6% par rapport à 2012) mais dans ce total, ceux qui demandaient la carte pour la première fois — ont été en baisse de 16%, selon l’Observatoire des métiers de la presse, présenté vendredi aux Assises internationales du journalisme de Metz.

Cet organisme, qui travaille à partir des données fournies par la Commission de la carte de presse (CCIJP), a rendu public son étude, qui est consultable sur le site data.métiers-presse.org, lors des 8e Assises du journalisme de Metz.

Si les tendances de la profession se confirment (féminisation, vieillissement, etc), la crise économique se remarque surtout avec la forte baisse du nombre de CDI obtenus par les jeunes journalistes (-25,4% entre 2012 et 2013).

 

Lire l’intégralité du Portrait-robot du journaliste français publié par La Croix

 

Le compte-rendu des étudiants de l’Obsweb : 

(à venir) 

 

Pour aller plus loin : 

– Avis de tempête sur le journalisme, compte-rendu par les étudiants en journalisme de l’IUT de Cannes. 

 

 

 

Vous aussi, Participez à notre enquête

Un Panthéon du Journalisme, en France et en Europe.

Quelles sont les 10 personnalités de l’histoire du Journalisme français qui incarnent le mieux, selon vous, les valeurs de notre métier ?

Quel·les sont les journalistes, aujourd’hui disparu·es, qui ont forgé votre imaginaire ? Vous ont fait rêver ? Vous ont peut-être donné envie de faire ce métier ?

Des journalistes dont l’œuvre ou la vie ont incarné nos valeurs, vous ont servi de repères ?

Qui sont ces "grand·es" journalistes en somme à qui notre communauté professionnelle est «reconnaissante » ?

L’association Journalisme & Citoyenneté, organisatrice des Assises du Journalisme de Tours, de Tunis et de Bruxelles, vous propose de participer à la création du PANTHEON du JOURNALISME, en France d’abord, en Europe ensuite, pour honorer ces femmes et ces hommes qui ont marqué ce métier de leur empreinte.

Pour participer, rien de plus simple. Choisissez dans la liste sur la page suivante les 10 personnalités qui méritent à vos yeux de rentrer en priorité dans ce Panthéon laïc et numérique.

Objectif : Identifier celles et ceux qui nous rassemblent. Contribuer à les faire mieux connaitre, avec la conviction que dans cette période de doute sur sa légitimité, notre métier a plus que jamais besoin de se raccorder à son histoire.

Nous partagerons les premiers résultats de cette consultation lors de la seizième édition des Assises du journalisme à Tours le 30 mars 2023.

Nous lancerons ensuite la démarche au niveau européen en proposant aux journalistes des 26 autres pays de l’UE de s’associer à l’initiative avec l’ambition de présenter le Panthéon des Journalistes Européen lors de la deuxième édition des Assises de Bruxelles à l’automne 2024.

En fonction de la dynamique créée, un groupe de travail proposera les évènements, les colloques, les publications qui permettront de valoriser au mieux l’histoire et l’œuvre des journalistes Panthéonisés.

Pour suivre le développement du projet, vous pouvez vous inscrire à la newsletter journalisme.com :