Radio : micro ou vidéo ?

 

radio01Aujourd’hui, la radio se regarde presque autant qu’elle s’écoute. Apparue dans les studios il y a plus de dix ans, la vidéo fait maintenant partie intégrante des stratégies des stations généralistes qui lui consacrent jusqu’à 15h de « radio filmée » par jour. Selon Mediamétrie, 6 millions de Français écoutent chaque jour la radio via ordinateur ou supports mobiles, soit trois fois plus qu’en 2009. Parmi eux, 47 % des moins de 35 ans ont déjà regardé une émission de radio sur le net.

 

Peu à peu, la caméra prendrait-elle le pas sur le micro ? La radio filmée est-elle toujours de la radio ? Quelles images associer au son ? Quelles sont donc les nouvelles frontières de cette radio « enrichie » et jusqu’où aller dans sa mise en scène visuelle ?

 

Revivez l’intégralité de l’atelier en vidéo :

 

 Animé par Didier Si Ammour, journaliste spécialiste des médias et de la communication et chroniqueur radio.

Avec Maud Descamps, chargée des nouveaux formats éditoriaux vidéos pour Europe1.fr et chroniqueuse radio ; Nicolas Grébert, directeur de la rédaction de RMC ; Claire Hazan, responsable des développements vidéo pour Europe1.fr ; Alain Vicci, directeur de la radio lorraine Lor’FM ; Frédéric Wittner, rédacteur en chef à France Info et chargé de la mise en place de la radio visuelle.

 radio02

 

Atelier professionnel – Vendredi 17 octobre de 11h00 à 12h30 – Arsenal de Metz

 

A voir, lire ou écouter aussi :

  •  Le billet de François Rollin sur France Inter, point de départ des discussions qui ont animé l’atelier :

 

  • La réponse à ce billet par un confrère éditeur vidéo sur le 7/9 de France Inter, Christophe Payet, qui défend au contraire le transmédia
  • L’interview croisée de Maud Descamps et Frédéric Wittner, par Alice Beckel et Guillaume Béars, deux étudiants de l’Obsweb, dont voici un extrait :

 

En partenariat avec ObsWeb ObsWeb partenaire des Assises du Journalisme 2014

 

Vous aussi, Participez à notre enquête

Un Panthéon du Journalisme, en France et en Europe.

Quelles sont les 10 personnalités de l’histoire du Journalisme français qui incarnent le mieux, selon vous, les valeurs de notre métier ?

Quel·les sont les journalistes, aujourd’hui disparu·es, qui ont forgé votre imaginaire ? Vous ont fait rêver ? Vous ont peut-être donné envie de faire ce métier ?

Des journalistes dont l’œuvre ou la vie ont incarné nos valeurs, vous ont servi de repères ?

Qui sont ces "grand·es" journalistes en somme à qui notre communauté professionnelle est «reconnaissante » ?

L’association Journalisme & Citoyenneté, organisatrice des Assises du Journalisme de Tours, de Tunis et de Bruxelles, vous propose de participer à la création du PANTHEON du JOURNALISME, en France d’abord, en Europe ensuite, pour honorer ces femmes et ces hommes qui ont marqué ce métier de leur empreinte.

Pour participer, rien de plus simple. Choisissez dans la liste sur la page suivante les 10 personnalités qui méritent à vos yeux de rentrer en priorité dans ce Panthéon laïc et numérique.

Objectif : Identifier celles et ceux qui nous rassemblent. Contribuer à les faire mieux connaitre, avec la conviction que dans cette période de doute sur sa légitimité, notre métier a plus que jamais besoin de se raccorder à son histoire.

Nous partagerons les premiers résultats de cette consultation lors de la seizième édition des Assises du journalisme à Tours le 30 mars 2023.

Nous lancerons ensuite la démarche au niveau européen en proposant aux journalistes des 26 autres pays de l’UE de s’associer à l’initiative avec l’ambition de présenter le Panthéon des Journalistes Européen lors de la deuxième édition des Assises de Bruxelles à l’automne 2024.

En fonction de la dynamique créée, un groupe de travail proposera les évènements, les colloques, les publications qui permettront de valoriser au mieux l’histoire et l’œuvre des journalistes Panthéonisés.

Pour suivre le développement du projet, vous pouvez vous inscrire à la newsletter journalisme.com :