Toute la journée du 7 novembre

 

9h30 – 12h00

 

ATELIERS PROFESSIONNELS

  • Nouvelles pratiques avec l’Obsweb : 9h30 – 11h00 : Quelle radio demain? Son binaural, Radio Numérique Terrestre, nouveaux formats … les innovations. Avec Radio France

Radio filmée, social radio, son binaural ou multicanal… La radio numérique permet le développement d’innovations à la fois technologiques et également sociales. Les évolutions tecnologiques peuvent-elles avoir une influence sur notre façon d’écouter la radio mais aussi sur la manière de faire l’information ? 

 

Animé par PHILIPPE COUVE, journaliste, formateur et consultant, Samsa.fr

ANNE BRUNEL, rédactrice en chef à Radio France, chargée de programmes nouveaux médias et responsable éditoriale du site NouvOson ; JEAN-LOUIS VINET, président de SEZ Médias, directeur de la publication de WGR (la radio des grands reporters et des écrivains voyageurs). 

 

  • Nouvelles pratiques – avec l’Obsweb : 11h00 – 12h30 : Utiliser le serious game en journalisme, est-ce bien sérieux ? L’apport des formats innovants pour l’information.

Le jeu vidéo est la première industrie culturelle au monde, loin de concerner uniquement les enfants et adolescents. Pour toucher les adultes, les producteurs ont investi sur les « jeux sérieux » (serious games), c’est-à-dire des supports éducatifs, pédagogiques et d’information en utilisant les vertus et les mises en scène du jeu pour instruire. Ces jeux peuvent s’appliquer au journalisme sous forme de « newsgame ». Certains permettent de se mettre à la place d’un journaliste pour comprendre les contraintes de la fabrication de l’info. Cette table ronde propose de faire le point sur les expériences déjà conduites en la matière, tout en interrogeant les résistances qui peuvent se faire jour dans les rédactions.

 

Animé par MATTHIEU BEAUVAL, directeur adjoint délégué à la l’antenne et à l’innovation à la direction des nouveaux médias et du Mouv’.

Avec SHIRAZ BAZIN, journaliste et productrice dans le secteur du cinéma d’animation ; XAVIER DE LA VEGA, journaliste et réalisateur, LeVentSeLève productions ; OLIVIER MAUCO, concepteur de médias ludiques et docteur en science politique ; FLORENT MAURIN, fondateur de The Pixel Hunt, studio de production de newsgames.

 

  • Les journalismes : 9h30 – 11h00 : Mieux couvrir les élections municipales grâce aux nouveaux outils numériques. Avec TLSP (Union des Télévisions locales de Service Public)

Les élections municipales sont le rendez-vous politique incontournable pour les rédactions des médias locaux. Comment les nouveaux outils numériques leurs permettent-ils de mieux couvrir cet événement ? Utilisation des réseaux-sociaux, moyens techniques plus performants pour mieux assurer les directs. Les rédactions n’ont pas toutes les mêmes contraintes géographiques ni les mêmes budgets. Cet atelier propose de définir ces nouveaux outils à la disposition des médias locaux et de présenter différentes initiatives.

 

Animé par OLIVIER BRUMELOT, délégué régional de France 3 Lorraine.

Avec PASCAL BRULON, Président de Le Mans TV ; JEAN-PIERRE JAGER, rédacteur en chef de La Semaine ; JULIEN KOSTRECHE, Ouest Médialab ; PAUL-MARIE PERNET, journalise au Républicain Lorrain ; DOMINIQUE RENAULD, directeur de Vosges Télévision ; CLAUDE TRONEL, rédacteur en chef du numérique de France 3 Nord-Est.

 

  • Les journalismes : 11h00 – 12h30 : Presse transfrontalière : des modèles à suivre ? Avec le Club de la presse Metz Lorraine

Les techniques journalistiques sont-elles différentes d’un côté ou de l’autre de la frontière ? Rencontre entre journalistes transfrontaliers pour étudier l’évolution de la presse traditionnelle face aux pure players. Rélfexion autour de la gestion des équipes rédactionnelles et des stratégies web au coeur de l’évolution numérique. 

 

Animé par CYRIL DESTRACQUE, journaliste et rédacteur en chef à France Bleu Lorraine. 

Avec DENIS BERCHE, rédacteur en chef de L’Essentiel (Luembourg) ; GERD HEGER, journaliste à la Saarländischer Rundfunk (Radio-Télévision Sarroise) ;VINCENT GOULET, sociologue des médias, maître de conférences à l’Université de Lorraine.

 

  • Éthique : 9h30 – 11h00 : Protéger vos sources et vos infos avec l’atelier de « sécurité numérique » de RSF

 

A l’heure où les informations sensibles détenues par les journalistes sont de plus en plus en exposées au piratage numérique, il est devenu nécessaire pour la profession de sécuriser ses données pour protéger ses sources dans le cadre d’enquêtes ou de reportages à l’étranger.

 

Animé par Grégoire Pouget, formateur sécurité à RSF et Jean-Marc Bourguignon, conseiller en sécurité informatique et hacktiviste.

 

  • Éthique : 11h00 – 12h30 : Rencontre hackers et journalistes. Comment travailler ensemble?

Journalistes et hackers collaborent de plus en plus avec pour but commun la liberté de l’information. Mais ont-ils véritablement les mêmes objectifs, quelles sont leurs méthodes, peuvent-ils travailler ensemble ?

En savoir plus

 

Animé par AMAËLLE GUITON, journaliste indépendante, auteur de Hackers : au coeur de la résistance numérique.

Avec PIERRE ALONSO, journaliste ; JEAN-MARC BOURGUIGNON, conseiller en sécurité informatique et hacktiviste ; EDITH BOUVIER, grand reporter ; BLUETOUFF, co-fondateur de Reflets.info ; SMARY McCARTHY, directeur technique de l’International Modern Media Initiative.

 

  • Formation / Recherche : 9h30- 12h30 : Quelle place pour le citoyen dans la fabrique de l’information ? 3 projets qui mettent le public au centre. Avec le Labo des projets

Trois médias participatifs émergents se présentent devant un jury de professionnels et se confrontent aux réactions du public. Le lauréat sera accompagné pendant un an par les conseils de l’Upic (Université populaire pour une information citoyenne) afin de faire progresser son projet. 

 

Avec les membres du jury : 

KAREN BASTIEN, fondatrice de WeDoData ; CHRISTINE MENZAGHI, association Enjeux e-medias ; PHILIPPE MERLANT, président de l’Upic ; PIERRE MORELLI, maître de conférences à l’Université de Lorraine.

 

12h30 – 13h00

 

REMISE DES PRIX DU « LABO DES PROJETS » ET DE « STOP AUX CLICHES SUR LES JEUNES » DE L’ANACEJ

 

Comment les journalistes parlent-ils des jeunes ? Depuis 2007, l’ANACEJ, l’Association Jets d’Encre, Animafac et le Réseau national des juniors associations décernent ce prix qui récompense un reportage qui donne la parole aux jeunes en faisant appel à des points de vue différents sans verser dnas l’amalgame ou les clichés. Le jury est composé de jeunes engagés dans les conseils, les juniors associations, les journaux et les associations étudiantes.

Parrain du Prix 2013, ERIC VALMIR, journaliste à France Inter, succède à Patrick Apel-Muller, Edouard Zambeaux, Célia Quilleret, Luc Bronner et Jérémie Drieu.  

 

12h45 – 16h30

 

LE LABO DES ASSISES AVEC L’OBSWEB

 

  • 12h45 – 13h45 : Démonstration de journalisme multimédia par NICOLAS BECQUET

NICOLAS BECQUET est journaliste et développeur éditorial pour le site du journal économique belge L’écho. Passionné par les nouvelles technologies appliquées au journalisme, il est de ceux qui anticipent, expérimentent, « bidouillent » pour tester ce qui émerge comme outils et comme logiciels. Il rend compte de sa fascination pour le mouvement en cours sur son blog consacré aux mutations du métier de journaliste à l’ère numérique : MediaType.be. Il s’y décrit avec justesse comme « observateur attentif et passionné du web qui, jour après jour, ouvre de nouvelles perspectives et modifie en profondeur le métier de journaliste et notre mode de vie ». L’obsweb lui a demandé de venir faire une démonstration de tous ces outils et logiciels qui permettent de faire des reportages en mobilité, avec un simple smartphone ou une tablette, notamment. Vous le retrouvez jeudi midi dans le hall, mais il circulera dans les allées et les salles durant les trois jours pour capter sons, images, ambiances… 

  • 14h30-16h30 : Drone journalisme : débat et démonstration. 

Quelles sont les contributions possibles des drones à la fabrique de l’information ? Le drone a t-il vraiment un intérêt pour renouveler la narration d’information ou n’est-ce qu’un gadget condamné à disparaitre des rédactions avant même de s’y être bien implanté ? Comment les journalistes peuvent-ils s’approprier cet outil ? Retour d’expériences.

 

Animé par ARNAUD MERCIER, responsable de l’Observatoire du webjournalisme et coresponsable du Master journalisme et médias numériques à l’Université de Lorraine – Metz.

Avec HERVE BRUSINI, directeur des rédactions web de France Télévisions ; Me ANTOINE FITTANTE, avocat en droit de la presse ; STEPHANE GUEULETTE, community manager ; THOMAS JUMEL, directeur de la production à BFM TV, RAPHAËL LABBé, directeur de l’innovation du Groupe L’Express-Roularta ; STEPHANE MASSON, journaliste et fondateur de 7 min TV.

 

17h00 – 19h00

 

DEBAT DE CLOTURE

 

Projection des « Nouveaux journalistes » réalisé et présenté par Denis Robert suivie d’un débat. 

DENIS ROBERT a décidé de s’itnerroger sur le journalisme et la manière dont il évolue. Pour cela, il a choisi de suivre les étudiants de la licence professionnelle « web-journalisme » de l’Université de Metz (sa ville) pendant leur année de formation. « Nous sentons confusément qu’un certain journalisme est en train de mourir. Et avec lui, une légion de journalistes accrochés à la culture du papier, à la toute puissance de la télévision et du journal de vingt heures. Le webdocumentaire associé à ce film décrit la fin d’un monde, la fin d’un journalisme et l’entrée dans un autre monde, une nouvelle ère, en montrant de l’intérieur la fabrique de « nouveaux journalistes ». 

Présentation d’un montage inédit de 52 minutes à partir des 4 épisodes suivi d’un débat « Pour un journalisme utiles aux citoyens ? »

 

 

—— Clôture des 7e Assises internationales du Journalisme et de l’Information ——-

 

Programme du mardi 5 novembre

Programme du mercredi 6 novembre

 

Vous aussi, Participez à notre enquête

Un Panthéon du Journalisme, en France et en Europe.

Quelles sont les 10 personnalités de l’histoire du Journalisme français qui incarnent le mieux, selon vous, les valeurs de notre métier ?

Quel·les sont les journalistes, aujourd’hui disparu·es, qui ont forgé votre imaginaire ? Vous ont fait rêver ? Vous ont peut-être donné envie de faire ce métier ?

Des journalistes dont l’œuvre ou la vie ont incarné nos valeurs, vous ont servi de repères ?

Qui sont ces "grand·es" journalistes en somme à qui notre communauté professionnelle est «reconnaissante » ?

L’association Journalisme & Citoyenneté, organisatrice des Assises du Journalisme de Tours, de Tunis et de Bruxelles, vous propose de participer à la création du PANTHEON du JOURNALISME, en France d’abord, en Europe ensuite, pour honorer ces femmes et ces hommes qui ont marqué ce métier de leur empreinte.

Pour participer, rien de plus simple. Choisissez dans la liste sur la page suivante les 10 personnalités qui méritent à vos yeux de rentrer en priorité dans ce Panthéon laïc et numérique.

Objectif : Identifier celles et ceux qui nous rassemblent. Contribuer à les faire mieux connaitre, avec la conviction que dans cette période de doute sur sa légitimité, notre métier a plus que jamais besoin de se raccorder à son histoire.

Nous partagerons les premiers résultats de cette consultation lors de la seizième édition des Assises du journalisme à Tours le 30 mars 2023.

Nous lancerons ensuite la démarche au niveau européen en proposant aux journalistes des 26 autres pays de l’UE de s’associer à l’initiative avec l’ambition de présenter le Panthéon des Journalistes Européen lors de la deuxième édition des Assises de Bruxelles à l’automne 2024.

En fonction de la dynamique créée, un groupe de travail proposera les évènements, les colloques, les publications qui permettront de valoriser au mieux l’histoire et l’œuvre des journalistes Panthéonisés.

Pour suivre le développement du projet, vous pouvez vous inscrire à la newsletter journalisme.com :