Mercredi 7 mars : Est-ce utile de former un journaliste ?

Latifa Akharbach et Yves Agnès
Et de 12 écoles de journalisme conventionnées. Est-ce raisonnable ? Le marché de l’emploi dans son état actuel peut-il absorber ces diplômés toujours plus nombreux ? Ou faut-il instaurer un numerus clausus ? Cette profusion d’écoles est-elle au moins une source de diversité ? Y a-t-il une valeur ajoutée à sortir de ces écoles ?
  
Les intervenants  :

Latifa AKHARBACH, présidente du Réseau Théophraste , directrice de l’Institut supérieur de l’information et de la communication de Rabat (Maroc)
Alain CHANEL, directeur du Centre universitaire d’enseignement du journalisme de Strasbourg
Jean-Marie CHAPPE, président du CPNEJ (Commission paritaire nationale de l’emploi des journalistes)
Ivan CHUPIN, enseignant, sociologue du journalisme à l’Université Paris-Dauphine
Daniel DELOIT, directeur de l’Ecole supérieure de journalisme de Lille

Animation : Yves AGNES, ancien directeur du CFPJ, ancien rédacteur en chef du Monde

Participeront également au débat :
Philippe BASQUIN, rédacteur en chef adjoint à France 3, responsable pédagogique de la licence JORIS à Valenciennes (licence professionnelle journaliste images et sons)
Rémi DOUAT, rédacteur en chef de Regards, à l’initiative d’une formation au journalisme créée en janvier 2006 à l’IUT de Bobigny (Seine-Saint-Denis)

L'atelier