Du son pour le Web

Enregistreurs numériques :

Zoom H4
Ses micros intégrés sont très bien pour les interviews en milieu calme mais conviennent aussi parfaitement aux ambiances ou aux environnements extérieurs pas trop bruyants (reportages, manifestations dans la rue…)
Enregistrement sur carte SD.
NB : Attention, il ne supporte pas les micros sans piles !

Marrantz PMD 670
C’est une très bonne machine. Pour les puristes : attention aux pré-amplis qui sont un peu aigres, comme pour tous les appareils japonais. Mais toutes les rédactions sérieuses l’utilisent.
Enregistrement sur carte CF.

Microphones de reportage :

LEM DO21 b (entrée xlr)
C’est un incontournables du reportage. Micro dynamique à bobine mobile – omnidirectionnel. Résiste aux températures entre -40° et +70° C. Faible sensibilité aux chocs et frottements lors des manipulations. Très grande résistance aux chocs, peut servir de casse-noix (!)

Sennheiser MD-21 (entrée xlr)
Microphone dynamique de reportage. Quasi indestructible. Directivité omnidirectionnelle. Peu sensible au vent, il assure une très bonne restitution sonore.

Audio-Technica ATM33a (entrée xlr)
Directivité Cardioïde, très bien pour enregistrer les ambiances ou pour faire des interviews en milieu calme. On aura un résultat plus détaillé dans le son. Il n’est pas vraiment recommandé pour les manifestations extérieures bruyantes. Avec deux ATM 33a, on fait de très belles prises stéréo.

Logiciels :

Gratuits
Wavosaur pour monter et Audacity pour mixer. Je déteste ces logiciels mais ils sont gratuits.

Payants
Pour monter et retravailler le son : SoundForge
Pour mixer : Samplitude 7 (et plus), Adobe Audition.
Ces logiciels demandent un peu de temps de prise en main, un passage obligé quand on soigne son travail, me semble-t-il…

Liens :

http://www.audiofanzine.fr
: tous les produits et les liens vers les boutiques.
http://voyard.free.fr/menu_audio.htm : un très bon site sur la théorie du son
http://freesound.iua.upf.edu/index.php : une superbe banque de sons gratuits