Les Etats généraux de la presse : Ce qu’ils en attendent…


Patrick Le Hyaric Patrick Le Hyaric, directeur de l’Humanité :
« Maintenir et développer le pluralisme de la presse »

Au-delà de simples Etats généraux, nous souhaitons qu’il s’agisse d’un grand débat, préparé par une confrontation publique, des ateliers de travail, débouchant sur des initiatives nouvelles pour le maintien et le développement du pluralisme de la presse.

Parmi les sujets prioritaires à traiter figurent :
 – Les moyens nouveaux à trouver pour constituer un fond de soutien adossé à un opérateur public financier, dans lequel contribueraient des entreprises soucieuses du pluralisme afin d’aider à la reconstitution des fonds propres des entreprises de presse.
Sur le modèle qui a permis de sauver le cinéma, un léger prélèvement sur les recettes publicitaires qui se concentrent sur quelques grands groupes privés pourraient être réaffectées à ce fond pour les quotidiens à faible ressources publicitaires.
 – Une modernisation des Ordonnances de la presse de la Libération est indispensable mais leur esprit doit être défendu. Ainsi, des dispositifs anti-concentration et d’aide à l’existence de la presse indépendante doivent être mis en débat. 
La distribution doit être soutenue. Nous prônons le maintien des accords Presse-Poste-Etat sans augmentation des tarifs postaux, le soutien aux réseaux NMPP, un fond conséquent d’aide au portage qui constitue un service aux abonnés
 – Les aides publiques à la presse doivent être ciblées prioritairement sur les titres de la presse d’information générale et politique.
 – Fiscalité : nous prônons une défiscalisation des dons de lecteurs et des entreprises qui soutiennent l’existence des journaux non adossés à des groupes industriels ou financiers. Au nom de la démocratie et de l’exercice de la citoyenneté, celles et ceux qui font l’effort de s’abonner à un quotidien d’information générale et politique devrait bénéficier d’une réduction fiscale.
 – Développement de la lecture : Des bouquets de presse « multi titres » devraient être proposés dans les lieux de vie des jeunes et aussi des retraités qui se trouvent dans des structures publiques.

La modernisation des entreprises de presse doit être plus soutenue, leur projet de site Internet et de développement lié aux nouvelles technologies doivent être reconnus et aidés.
Ce ne sont là que quelques premiers axes de travail dans la perspective d’Etats généraux de la presse pour lesquels nous serons très disponibles et actifs.

 

Vous aussi, Participez à notre enquête

Un Panthéon du Journalisme, en France et en Europe.

Quelles sont les 10 personnalités de l’histoire du Journalisme français qui incarnent le mieux, selon vous, les valeurs de notre métier ?

Quel·les sont les journalistes, aujourd’hui disparu·es, qui ont forgé votre imaginaire ? Vous ont fait rêver ? Vous ont peut-être donné envie de faire ce métier ?

Des journalistes dont l’œuvre ou la vie ont incarné nos valeurs, vous ont servi de repères ?

Qui sont ces "grand·es" journalistes en somme à qui notre communauté professionnelle est «reconnaissante » ?

L’association Journalisme & Citoyenneté, organisatrice des Assises du Journalisme de Tours, de Tunis et de Bruxelles, vous propose de participer à la création du PANTHEON du JOURNALISME, en France d’abord, en Europe ensuite, pour honorer ces femmes et ces hommes qui ont marqué ce métier de leur empreinte.

Pour participer, rien de plus simple. Choisissez dans la liste sur la page suivante les 10 personnalités qui méritent à vos yeux de rentrer en priorité dans ce Panthéon laïc et numérique.

Objectif : Identifier celles et ceux qui nous rassemblent. Contribuer à les faire mieux connaitre, avec la conviction que dans cette période de doute sur sa légitimité, notre métier a plus que jamais besoin de se raccorder à son histoire.

Nous partagerons les premiers résultats de cette consultation lors de la seizième édition des Assises du journalisme à Tours le 30 mars 2023.

Nous lancerons ensuite la démarche au niveau européen en proposant aux journalistes des 26 autres pays de l’UE de s’associer à l’initiative avec l’ambition de présenter le Panthéon des Journalistes Européen lors de la deuxième édition des Assises de Bruxelles à l’automne 2024.

En fonction de la dynamique créée, un groupe de travail proposera les évènements, les colloques, les publications qui permettront de valoriser au mieux l’histoire et l’œuvre des journalistes Panthéonisés.

Pour suivre le développement du projet, vous pouvez vous inscrire à la newsletter journalisme.com :