Patrick de Carolis : « Faux, stupide et injuste »

 

Invité mercredi 2 juillet dans le cadre de l’émission de Jean-Michel Aphatie sur RTL, Patrick de Carolis s’est exprimé pour la première fois sur la réforme de l’audiovisuel public,
affirmant son désaccord face aux propos du président de la République.
"Lorsqu’on dit qu’il n’y a pas de différence entre la télévision du
service public et les télévisions privées, a déclaré le président de
France Télévisions, je trouve cela faux, je trouve cela stupide et je
trouve cela injuste"…

{dailymotion}x5zjsv{/dailymotion}



VERBATIM :

"Je crois qu’il est temps de dire
que la télévision, c’est un métier qui est fait par des professionnels, qui
répond à des règles, à des processus industriels parfois et qu’il est bon qu’on
laisse travailler les professionnels. Depuis trois ans, avec Patrice Duhamel, avec des équipes de France Télévision,
nous nous efforçons de faire une télévision respectable. Et j’entends qu’elle
soit respectée. Depuis trente-cinq ans que je fais ce métier à la télévision, j’ai toujours eu
une ligne de vie professionnelle qui est l’indépendance quels qu’aient été mes
actionnaires : privés ou publics, et je trouve que lorsqu’on dit qu’il n’y a
pas de différence entre la télévision de service public ou les télévisions
privées, je trouve cela faux, je trouve cela stupide, et je trouve cela
injuste, profondément injuste.
[Ces mots]  sont adressés à tous ceux qui portent un jugement qui est inexact sur
le travail qui est fait par des milliers de collaborateurs. (…) Je suis ni en colère, ni fatigué, ni usé. Je dis tout
simplement les choses telles que je les ressens en chef d’entreprise qui défend
une maison, qui défend un savoir-faire et qui défend des collaborateurs qui
sont inquiets pour leur avenir, à juste titre."

 

Ecouter l’intégralité de l’émission sur le site de RTL





Vous aussi, Participez à notre enquête

Un Panthéon du Journalisme, en France et en Europe.

Quelles sont les 10 personnalités de l’histoire du Journalisme français qui incarnent le mieux, selon vous, les valeurs de notre métier ?

Quel·les sont les journalistes, aujourd’hui disparu·es, qui ont forgé votre imaginaire ? Vous ont fait rêver ? Vous ont peut-être donné envie de faire ce métier ?

Des journalistes dont l’œuvre ou la vie ont incarné nos valeurs, vous ont servi de repères ?

Qui sont ces "grand·es" journalistes en somme à qui notre communauté professionnelle est «reconnaissante » ?

L’association Journalisme & Citoyenneté, organisatrice des Assises du Journalisme de Tours, de Tunis et de Bruxelles, vous propose de participer à la création du PANTHEON du JOURNALISME, en France d’abord, en Europe ensuite, pour honorer ces femmes et ces hommes qui ont marqué ce métier de leur empreinte.

Pour participer, rien de plus simple. Choisissez dans la liste sur la page suivante les 10 personnalités qui méritent à vos yeux de rentrer en priorité dans ce Panthéon laïc et numérique.

Objectif : Identifier celles et ceux qui nous rassemblent. Contribuer à les faire mieux connaitre, avec la conviction que dans cette période de doute sur sa légitimité, notre métier a plus que jamais besoin de se raccorder à son histoire.

Nous partagerons les premiers résultats de cette consultation lors de la seizième édition des Assises du journalisme à Tours le 30 mars 2023.

Nous lancerons ensuite la démarche au niveau européen en proposant aux journalistes des 26 autres pays de l’UE de s’associer à l’initiative avec l’ambition de présenter le Panthéon des Journalistes Européen lors de la deuxième édition des Assises de Bruxelles à l’automne 2024.

En fonction de la dynamique créée, un groupe de travail proposera les évènements, les colloques, les publications qui permettront de valoriser au mieux l’histoire et l’œuvre des journalistes Panthéonisés.

Pour suivre le développement du projet, vous pouvez vous inscrire à la newsletter journalisme.com :