Etats généraux de la presse : C’est parti !


Nicolas Sarkozy lors du discours d'ouverture des Etats généraux de la presse

Jeudi 2 octobre à 11h précises s’ouvraient officiellement les Etats généraux de la presse annoncés par Nicolas Sarkozy en mai dernier. Dans un discours de plus d’une demi-heure le Président de la République a rappelé les enjeux de la presse écrite et tracé les prémisses de l’organisation des travaux. Quatre groupes de travail sont ainsi constitués sous l’égide de grands noms de la profession : Bruno Frappat, Bruno Patino, Arnaud de Puyfontaine et François Dufour. Chacun de ces groupes devra "dégager des solutions" avant deux mois.


Les quatre groupes de travail des Etats généraux :

{xtypo_rounded_right1} Discours d’ouverture de Nicolas Sarkozy : morceaux choisis…

Lire la suite   {/xtypo_rounded_right1}



Sous la direction de Bruno Frappat : "Quel avenir pour les métiers du journalisme ?"

Thèmes abordés : Rôle et avenir de l’écrit ; formation initiale et continue ; responsabilité ; droits et devoirs des rédactions ; confiance des lecteurs ; statut et déontologie des journalistes ; rémunération et droits d’auteurs.


Sous la direction d’Arnaud de Puyfontaine : "Imprimer, transporter, distribuer, financer : comment régénérer le processus industriel de la presse écrite ?"

Thèmes abordés : Imprimeries ; messageries de presse ; réseaux de distribution ; postage ; portage ; financement ; tendances et réglementation du marché publicitaire ; rentabilité.


Sous la direction de Bruno Patino : "Le choc d’Internet : quels modèles pour la presse écrite ?"

Thèmes abordés : Evolution des usages, des offres et des métiers ; avenir du papier ; culture de la gratuité, des blogs, de l’interactivité ; mutation de la publicité ; complémentarité des supports ; Internet et aides à la presse.


Sous la direction de François Dufour : "Presse et société : comment répondre aux attentes des lecteurs et des citoyens ?"

Thèmes abordés : Baisse du lectorat ; Attente des publics ; Lecture par les jeunes ; pluralisme et diversité ; émergence et développement de groupes de presse français, en France et à l’international.

{xtypo_rounded_right1} Réaction de l’Union syndicale des journalistes CFDT…

Lire la suite   {/xtypo_rounded_right1}
Chaque groupe sera composé de représentants de la profession, du public, de l’Etat, ainsi que d’experts reconnus. Des écoles de journalisme et des écoles de gestion participeront également aux travaux.
Un site Internet rendra compte de l’avancée des travaux, de l’agenda des réunions et permettra à chaque acteur concerné de déposer ses observations et propositions.
Plusieurs débats publics sont prévus avant la remise d’un premier bilan prévu pour le début du mois de décembre.


Télécharger l’intégralité du discours du Président de la République (format PDF)


Télécharger la présentation officielle des Etats généraux de la presse (format PDF)

Plus d’infos sur le site des Etats généraux de la presse
Plus d’infos sur le site de l’Elysée

Voir nos vidéos sur le même sujet :
Edwy Plenel : "C’est aux journalistes d’organiser eux-mêmes leurs Etats généraux !"
François d’Orcival : "S’ils devaient le faire, pourquoi ne l’ont-ils pas fait ?"
Laurent Joffrin sur les Etats généraux de la presse
Jean-Pierre Tuquoi, président de la SRM : "Il faut sauvegarder l’indépendance…"
Christine Albanel : des Etats généraux "centrés sur la presse et l’économie de la presse"

Lire nos articles sur le même sujet :

Dossier : Qu’attendre des Etats généraux de la presse ?


Nicolas Sarkozy : "Favoriser l’émergence de groupes de communication forts"

"Tranquillement, paisiblement", Mediapart fait le bilan
Mediapart et l’agence Vu lancent "Mediavu" : Cliquez, achetez, collectionnez…

Vous aussi, Participez à notre enquête

Un Panthéon du Journalisme, en France et en Europe.

Quelles sont les 10 personnalités de l’histoire du Journalisme français qui incarnent le mieux, selon vous, les valeurs de notre métier ?

Quel·les sont les journalistes, aujourd’hui disparu·es, qui ont forgé votre imaginaire ? Vous ont fait rêver ? Vous ont peut-être donné envie de faire ce métier ?

Des journalistes dont l’œuvre ou la vie ont incarné nos valeurs, vous ont servi de repères ?

Qui sont ces "grand·es" journalistes en somme à qui notre communauté professionnelle est «reconnaissante » ?

L’association Journalisme & Citoyenneté, organisatrice des Assises du Journalisme de Tours, de Tunis et de Bruxelles, vous propose de participer à la création du PANTHEON du JOURNALISME, en France d’abord, en Europe ensuite, pour honorer ces femmes et ces hommes qui ont marqué ce métier de leur empreinte.

Pour participer, rien de plus simple. Choisissez dans la liste sur la page suivante les 10 personnalités qui méritent à vos yeux de rentrer en priorité dans ce Panthéon laïc et numérique.

Objectif : Identifier celles et ceux qui nous rassemblent. Contribuer à les faire mieux connaitre, avec la conviction que dans cette période de doute sur sa légitimité, notre métier a plus que jamais besoin de se raccorder à son histoire.

Nous partagerons les premiers résultats de cette consultation lors de la seizième édition des Assises du journalisme à Tours le 30 mars 2023.

Nous lancerons ensuite la démarche au niveau européen en proposant aux journalistes des 26 autres pays de l’UE de s’associer à l’initiative avec l’ambition de présenter le Panthéon des Journalistes Européen lors de la deuxième édition des Assises de Bruxelles à l’automne 2024.

En fonction de la dynamique créée, un groupe de travail proposera les évènements, les colloques, les publications qui permettront de valoriser au mieux l’histoire et l’œuvre des journalistes Panthéonisés.

Pour suivre le développement du projet, vous pouvez vous inscrire à la newsletter journalisme.com :