Enquête : Les français souhaitent s’impliquer et réagir à l’information


"Information ou déformation : les Français jugent l’actualité", est l’intitulé d’une enquête menée par le quotidien national gratuit 20 Minutes en collaboration avec l’institut de sondage Ipsos. Avec ce nouveau baromètre de l’information portant sur le jugement des Français face au traitement de l’actualité, 20 Minutes "souhaite recentrer les débats des Etats Généraux de la Presse autour du contenu des médias et des vrais besoins d’information des Français".
 
Avec plus de 2.6 millions de lecteurs 20 Minutes est actuellement le premier quotidien français. Fort de cette constatation, le journal considère qu’il est de son devoir  d’être à l’écoute des « consommateurs d’information » mais aussi de dresser un bilan afin « de savoir où en sont les Français vis-à-vis du traitement de l’information ».
Cette enquête a été menée au mois de juillet 2008 auprès de 1026 français, âgés de 15 ans et plus, tous interviewés par téléphone.  S’ajoute à cela un sur-échantillon composé de 231 lecteurs réguliers de 20 Minutes et de 70 visiteurs du site 20minutes.fr. Au total, cette enquête d’une quarantaine de pages propose des analyses ainsi que des résultats d’évaluations réalisées sur les différents échantillons dont les sujets sont : les médias en général y compris 20 Minutes et la façon dont les principaux thèmes d’actualité ont été traités sur le premier semestre 2008.

Selon Stéphane Zumsteeg, Directeur du Département Opinion – Ipsos Public Affairs : "Cette enquête a été l’occasion pour les Français de manifester leur attachement à la gratuité de l’information et à l’interactivité. Ainsi, ils accordent aujourd’hui la même valeur à l’information, qu’elle soit gratuite ou non. Ils privilégient également l’information factuelle, afin de se forger leur propre opinion. Enfin, ils ne se contentent plus d’une consommation passive de l’information mais plébiscitent l’interactivité en souhaitant, par exemple, avoir la possibilité de laisser des messages, de réagir à des articles ou de dialoguer avec les journalistes".
D’après l’enquête en effet, 82% des Français pensent qu’il est important de pouvoir réagir à des articles ou de dialoguer avec les journalistes. De plus, 61% des français estiment que la télévision est le média qui informe le mieux. Et en moyenne 68% des lecteurs ont davantage jugé l’information claire, impartiale et instructive pour ce premier semestre 2008.

A l’heure où le paysage médiatique français est en pleine mutation : développement des nouvelles technologies de l’information, des quotidiens gratuits et de nouveaux modes de consommation de l’information, ces données chiffrées mettent en exergue le ressenti des français face à l’information qu’on leur propose.

Tiphaine Bellambe


Téléchargez l’enquête Ipsos – 20 Minutes dans son intégralité

Voir nos vidéos sur le même sujet :
Edwy Plenel : "C’est aux journalistes d’organiser eux-mêmes leurs Etats généraux !"
François d’Orcival : "S’ils devaient le faire, pourquoi ne l’ont-ils pas fait ?"
Laurent Joffrin sur les Etats généraux de la presse
Jean-Pierre Tuquoi, président de la SRM : "Il faut sauvegarder l’indépendance…"
Christine Albanel : des Etats généraux "centrés sur la presse et l’économie de la presse"

Lire nos articles sur le même sujet :
Bertrand Pecquerie : "Gare au baiser qui tue !"
Etats généraux de la presse : C’est parti !

Dossier : Qu’attendre des Etats généraux de la presse ?


Nicolas Sarkozy : "Favoriser l’émergence de groupes de communication forts"

"Tranquillement, paisiblement", Mediapart fait le bilan
Mediapart et l’agence Vu lancent "Mediavu" : Cliquez, achetez, collectionnez…

Vous aussi, Participez à notre enquête

Un Panthéon du Journalisme, en France et en Europe.

Quelles sont les 10 personnalités de l’histoire du Journalisme français qui incarnent le mieux, selon vous, les valeurs de notre métier ?

Quel·les sont les journalistes, aujourd’hui disparu·es, qui ont forgé votre imaginaire ? Vous ont fait rêver ? Vous ont peut-être donné envie de faire ce métier ?

Des journalistes dont l’œuvre ou la vie ont incarné nos valeurs, vous ont servi de repères ?

Qui sont ces "grand·es" journalistes en somme à qui notre communauté professionnelle est «reconnaissante » ?

L’association Journalisme & Citoyenneté, organisatrice des Assises du Journalisme de Tours, de Tunis et de Bruxelles, vous propose de participer à la création du PANTHEON du JOURNALISME, en France d’abord, en Europe ensuite, pour honorer ces femmes et ces hommes qui ont marqué ce métier de leur empreinte.

Pour participer, rien de plus simple. Choisissez dans la liste sur la page suivante les 10 personnalités qui méritent à vos yeux de rentrer en priorité dans ce Panthéon laïc et numérique.

Objectif : Identifier celles et ceux qui nous rassemblent. Contribuer à les faire mieux connaitre, avec la conviction que dans cette période de doute sur sa légitimité, notre métier a plus que jamais besoin de se raccorder à son histoire.

Nous partagerons les premiers résultats de cette consultation lors de la seizième édition des Assises du journalisme à Tours le 30 mars 2023.

Nous lancerons ensuite la démarche au niveau européen en proposant aux journalistes des 26 autres pays de l’UE de s’associer à l’initiative avec l’ambition de présenter le Panthéon des Journalistes Européen lors de la deuxième édition des Assises de Bruxelles à l’automne 2024.

En fonction de la dynamique créée, un groupe de travail proposera les évènements, les colloques, les publications qui permettront de valoriser au mieux l’histoire et l’œuvre des journalistes Panthéonisés.

Pour suivre le développement du projet, vous pouvez vous inscrire à la newsletter journalisme.com :