Christine Albanel : des Etats généraux « centrés sur la presse et l’économie de la presse »

Pour la première fois, Christine Albanel nous livre des détails sur les états généraux de la presse. Rendez-vous est pris pour "fin octobre, début novembre". Dans cette vidéo réalisée par l’équipe de Journalisme.com, la ministre de la Culture et de la Communication précise que ces états généraux resteront centrés sur la presse écrite et ses aspects économiques. Et surprise, il apparaît que Danièle Giazzi n’est pas  directement liée à la préparation des états généraux de la presse.

{dailymotion}x62ivi{/dailymotion}

Le rapport Giazzi " en dehors des états généraux "

Un temps perçue comme la première actrice de ce rendez-vous de la presse, Danièle Giazzi, choisie par le président de la République pour réaliser une mission d’étude sur "l’accompagnement des médias traditionnels confrontés au défi du numérique" n’aurait en réalité pas de rapport direct avec les états généraux." Ce sont deux démarches différentes, même si elle va nourrir les états généraux", précise Christophe Tardieu, directeur adjoint du cabinet de la Ministre, présent lors d’un déjeuner organisé par l’AJM autour de Christine Albanel. D’après Christine Albanel, le rapport Giazzi serait rendu en septembre et non plus fin juillet comme nous l’avait affirmé Danièle Giazzi.

{xtypo_rounded_right1} Etats généraux de la presse : Ce que les acteurs concernés en attendent…

Lire la suite  {/xtypo_rounded_right1}L’économie de la presse au cœur du débat

Ces futurs états généraux devraient être centrés sur les médias de presse écrite. C’est ce qu’a confirmé la Ministre devant notre caméra. S’agit-il de revoir tout le système comme pour la réforme de l’audiovisuel public ? "On ne va pas être dans le modèle audiovisuel" a-t-elle précisé durant le repas de l’AJM, "On ne va pas du tout être dans la même démarche".

Concernant les acteurs, journalistes et syndicats seront bien "associés" aux états généraux, a confirmé Christine Albanel, mais les thématiques principales porteront sur "l’économie de la presse, plutôt que sur les problématiques internes au métier de journaliste".

Le Droit d’auteurs des journalistes au planning

Alors qu’on entendait surtout parler des problèmes de distribution et de diffusion de la presse au menu de cet évènement, Christine Albanel a annoncé que les problèmes de la sous capitalisation de la presse et de la création de groupes multimédias seraient également abordés. Elle a ajouté que la question des Droits d’auteur des journalistes "s’inscrirait naturellement dans ces états généraux". "Il faut une stabilisation juridique sur le sujet, elle peut être de nature législative" a ajouté la Ministre. Un amendement de projet de loi avait été déposé début juillet par les sénateurs UMP Louis de Broissia, Jacques Valade et Catherine Dumas dans le but d’"instaurer un dispositif légal reconnaissant la cession automatique à l’éditeur de droits exclusifs sur les contributions journalistiques pour tous les supports que l’entreprise édite". Cet amendement a suscité de vives critiques de la part du SNJ, du SNJ-CGT, de la CFTC et du Forum de la société des journalistes, qui y ont perçu une menace pour le Droit d’auteur des journalistes.

 

Bahar Makooi


Lire le Compte-rendu de l’Association des journalistes médias
Verbatim : l’annonce des états généraux de la presse par Nicolas Sarkozy sur RTL