A l’issue du Menton Médias Méditerranée : « la déclaration de Menton »

Le Menton Medias Méditerranée a réuni les 16 et 17 janvier 2009 au Palais de l’Europe de Menton quarante journalistes venus spécialement de dix-huit des vingt-trois pays riverains de la Méditerranée pour débattre ensemble de leur métier de journaliste.

vote--lunanimit-de-la-d.jpgAu coeur de cette réflexion se pose de manière incontournable la question de l’exercice du métier de journaliste, de médiateur de l’information, et des contraintes auxquelles sont confrontés les journalistes de la Méditerranée : Face à des situations politiques, socio-économiques, géostratégiques différentes, selon quelles prérogatives exercent-ils leur métier? Face à quels pouvoirs? Suite à ces deux jours d’échange et de partage, ces professionels de la presse écrite, de l’audiovisuel ou du web ont adopté à l’unanimité la "Déclaration de Menton" .

Les quarante journalistes de la Méditerranée ont aussi répondu aux questions d’actualité et à toutes celles sur leur métier à l’occasion d’un grand débat public animé par Christian Chesnot, journaliste à France Inter.

Cette rencontre avec le public fut l’occasion exceptionnelle de recueillir les témoignages des acteurs de l’information face aux réalités actuelles du "Mare Nostrum", afin de mieux comprendre le rôle de la presse et la nécessité des échanges et du dialogue pour relever le défi euro-méditerranéen.
 
A l’issue de ce premier "Menton Médias Méditerranée", les participants ont aussi salué le travail de deux d’entre eux en remettant à Randa Achmawi, journaliste et écrivain d’opinion, égyptienne et francophone, correspondante diplomatique d’Al Ahram Hebdo, le prix MMM 2009 du journaliste méditerranéen. La jeune photographe française Caroline Poiron s’est elle vu remettre le prix MMM 2009 du photoreporter notamment pour son travail au Liban.
 
Le MMM devrait se tenir à nouveau l’an prochain, à Menton ou dans une des villes du pourtour méditerranéen, forcément.


Télécharchez la "déclaration de Menton" 

Photos : Anne Le Hars