Crise des journaux : ce que disait Sarko…


Comment aider la presse écrite à trouver son second souffle et à maintenir son pluralisme face aux puissances de l’argent ? C’est la question posée à Nicolas Sarkozy, invité de l’émission "L’heure de vérité" en janvier 1995.

A l’occasion du cinquantenaire du journal Le Monde, les questions liées à la presse écrite sont à l’honneur. Le jeune ministre du Budget – et ministre par interim à la communication – propose plusieurs pistes afin de trouver des solutions à la crise de la presse.
"Il n’y a pas une crise mais des crises de la presse" explique Nicolas Sarkozy avant d’énumérer trois défis majeurs à relever :
– la distribution et notamment l’aide au développement du portage à domicile
– les coûts de la production
– la "mauvaise réputation" de la presse française qui n’attire pas les chefs d’entreprises

Des thématiques qui sont toujours d’actualité 14 ans plus tard, à l’heure où s’organisent les Etats généraux de la presse voulus par le Président de la République…

Plus d’archives sur le site de l’INA