Repenser la profession pour mieux former les journalistes

Le journalisme de qualité passe d’abord par une formation de qualité. A. Tézenas du Montcel
Précarité économique, égalité des chances, management des médias, couverture de l’urgence écologique… voici quelques-uns des thèmes qui seront abordés les 3 et 4 octobre à Paris par des étudiants en journalisme, des directions de rédactions, des responsables en ressources humaines et l’ensemble des parties prenantes dans le cadre des Etats Généraux de l’emploi et de la formation des jeunes journalistes. L’équipe des Assises a posé trois questions à Anne Tézenas du Montcel, déléguée générale de la Conférence des Ecoles de Journalisme (CEJ) pour mieux comprendre ce qui s’y joue.

Regarder la vidéo

Anne Tézenas du Montcel, déléguée générale de la CEJ