Notre République et sa presse graviront ensemble les sommets ou bien elles iront ensemble à leur perte. Une presse compétente, désintéressée, peut protéger cette morale collective de la vertu, sans laquelle un gouvernement populaire n’est qu’une escroquerie et une mascarade.
Joseph Pulitzer
22 février 2017

10e édition des Assises du Journalisme et de l'information de Tours
les 15, 16 et 17 mars 2017

Les prix des Assises du journalisme

Les nominés pour les Prix des Assises 2013

Et les nominés sont...

 

La 7è édition des Assises Internationales du Journalisme et de l'Information aura lieu les 5, 6 et 7 novembre prochains à l'Arsenal de Metz avec l'Observatoire du webjournalisme. A cette occasion, comme chaque année, les Prix des Assises du Journalisme et de l’Information viennent récompenser les publications parues dans les 12 derniers mois qui interrogent le mieux le journalisme et éclairent la pratique du métier.

 

Le jury présidé par Patrick de Saint-Exupéry remettra les Prix le mercredi 6 novembre 2013 à 20h30 à l'Arsenal de Metz.

 

Nous avons le plaisir de vous annoncer les noms des dix auteurs nominés pour les Prix des Assises du Journalisme et de l'Information 2013.

 

  • Pour le Prix "Journalisme", les nominés sont :

Tous connects web

Daniel Cornu, Tous connectés ! Internet et les nouvelles frontières de l'info

Internet favorise considérablement la circulation de l'information et les commentaires sur l'actualité proche ou lointaine. Mais toute nouvelle colportée par le Net est-elle du journalisme ou non ? C'est à cette question décisive que s'attaque l'éthicien et journaliste Daniel Cornu dans cet essai qui définit une petite déontologie de l'information sur la toile. A propos des blogs anonymes, de la citation des sources, du droit à l'oubli, etc. (Labor et Fides)  

 

  

 

Anthony FeinsteinReporter de guerre. Ils risquent leur vie pour l'information !

Reporter de guerre web

On ne revient jamais indemne de la guerre, qu’on soit militaire... ou reporter. Ces derniers sont exposés à des risques souvent méconnus. Anthony Feinstein est un psychiatre canadien qui enseigne à l’Université de Toronto. Dans cet ouvrage, il se penche sur la vie des « soldats de l’information ». Il les a longuement questionnés pour tenter d’évaluer les atteintes psychologiques dues aux risques encourus et aux effets du stress post-traumatique. Son étude est nourrie de témoignages et d’anecdotes stupéfiantes. Tous racontent ce qu’ils ont vécu sur le terrain. Le résultat est une tentative pour mieux comprendre ceux qui ont côtoyé les atrocités de la guerre. Le téléspectateur, l’auditeur ou le lecteur ne verront plus de la même manière l’information qui leur a été rapportée des champs de l’horreur. (Altipresse)

 

Le journaliste et lassassin web

Janet MalcolmLe journaliste et l'assassin

"Le journaliste qui n'est ni trop bête ni trop imbu de lui-même pour regarder les choses en face le sait bien : ce qu'il fait est moralement défendable." Condamné pour le meurtre de sa femme, le docteur Jeffrey MacDonald cherche à rendre public sa version des faits. Depuis sa prison il entretient une correspondance avec le journaliste-auteur Joe McGinniss. Au bout de quatre ans, ce dernier publie Fatal Version, fruit de ses conversations et des documents fournis par MacDonald. Mais celui-ci se sent abusé, découvrant depuis sa cellule que son "ami" le présente comme un meurtrier psychopathe. C'est l'histoire de cette trahison qui va passionner Janet Malcolm. Journaliste au New Yorker et écrivain, elle tente dans Le Journaliste et l'Assassin de comprendre la relation entre les deux hommes, leur vie, leur psychologie. C'est un livre enquête qui aborde plus largement le rapport entre le journaliste-auteur et son sujet. Plus de vingt ans après sa parution, Le Journaliste et l'Assassin, considéré comme un classique Outre-Atlantique, est pour la première fois publié en France dans la collection Washington Square. (François Bourin)

 

Lettres de bagdad web

Lucas Menget, Lettres de Bagdad 

Que se passe-t-il hors caméra, micro coupé, lorsqu’on est plongé en pleine tuerie ? Les années 2007-2008 marquent le pire moment de la guerre civile irakienne. Le pays entier est devenu un champ de bataille. Bagdad en est l’épicentre. Pas une heure ne passe sans explosions, vols d’hélicoptères, tirs de mortiers ou attentats à la voiture piégée. Ces Lettres de Bagdad, adressées à des proches, racontent l’envers des reportages qui scandent nos journaux télévisés. Ecrit dans un style où l’humour et la lucidité ne cèdent pas un pouce à la folie et à l’horreur, ce carnet de route nous fait partager la vie quotidienne d’un correspondant de guerre, tâchant de comprendre ce qui se passe, de rester vivant et de faire son métier, malgré tout ce qui le rend constamment impossible. (Thierry Marchaisse)

Droit de savoir web

 

Edwy Plenel, Le droit de savoir 

"S’agissant des affaires publiques, la publicité doit être la règle et le secret l’exception." Edwy Plenel, journaliste, cofondateur et président de Mediapart, entend démontrer l’utilité de ce droit de savoir comme accélérateur de la prise en main de leur destinée par les peuples, alors que la crise en cours ne cesse de les en déposséder. Fondé sur l’expérience de Mediapart, Le Droit de savoir recense les obstacles qui se sont dressés en travers de son chemin pour empêcher l’information et les enquêtes ; le livre revient sur les filatures, les écoutes, les campagnes de diffamation, les plaintes de l’ancien gouvernement. Il analyse aussi les conséquences de ses révélations et les débats publics qu’elles ont provoqués. Surtout, à l’heure de la révolution numérique, cet ouvrage constitue un plaidoyer pour une nouvelle loi fondamentale sur la liberté de l’information. Un droit qu’il faut étendre, consolider et renforcer. (Don Quichotte)

 

 

  • Pour le Prix "Recherche", les nominés sont :

La cause des sans web

Guillaume Garcia, La cause des "sans". Sans papiers, sans-logis, sans-emploi à l'épreuve des médias 

A travers le cas des journaux télévisés, l'ouvrage de Guillaume Garcia, chargé d'études au Centre de Données Socio-Politiques retrace la manière dont les médias français ont rendu compte des mobilisations en faveur des "sans" : sans logement, sans papier, sans emploi. En exposant ce qui se joue à l'interface du monde des médias et celui des mouvement sociaux : à quelles conditions, et dans quelle mesure, les rencontres entre journalistes et porte-parole des groupes mobilisés est-elle possibles ? Comment ces causes sont-elles (re)traduites sous l'effet de leur médiatisation ? (Presses Universitaires de Rennes)

 

Prtendre  lexcellence web

Emmanuelle Gatien, Prétendre à l'excellence. Prix Albert Londres, prix journalistes et transformations du journalisme

Recherche homme, grand reporter, fortement diplômé, travaillant dans la presse nationale généraliste sur des sujets internationaux ou les conflits... Tel pourrait être l'appel d'offre lancé par le Prix Albert Londres chaque année. Au travers de ce prix, ce livre propose de comprendre certains enjeux et de définition du métier de journaliste et les différents enjeux de la consécration. Quels sont les rôles que jouent les prix attribués aux journalistes pour la profession ? Qu'est-ce qu'un "bon journaliste" ? Emmanuelle Gatien est docteure en Science politique et chercheuse en sociologie du journalisme. L'analyse du prix permet de comprendre à la fois les logiques de consécration et leurs effets en termes de représentations et de pratiques. (Fondation Varenne

 

Les pages politiques web

Nicolas Kaciaf, Les pages "Politique". Histoire du journalisme politique dans la presse française (1945-2006)

Ce livre restitue l’histoire des transformations dans le contenu des pages Politique d’une dizaine de quotidiens et d’hebdomadaires nationaux. S’appuyant sur une vaste enquête auprès des protagonistes de cette histoire, Nicolas Kaciaf, maître de conférences en science politique, met à l’épreuve trois scénarios explicatifs qui interrogent les incidences respectives de l’évolution des règles du jeu politique, des reconfigurations économiques de l’espace médiatique et du renouvellement générationnel des services Politique. (Presses Universitaires de Rennes

 

Lintermittence au travail web

Olivier Pilmis, L'intermittence au travail. Une sociologie des marchés de la pige et de l'art dramatique

Le travail se précarise et l’emploi s’émiette. De contrats aidés en intérim, de temps partiel en CDD, les dispositifs et les statuts se sont multipliés pour alimenter un mouvement qui amène un nombre toujours plus grand de travailleurs à un univers d’embauches raccourcies. Sur le modèle des mondes de l’art, on leur donne parfois le nom d’intermittent : aux intermittents du spectacle s’ajoutent aussi les intermittents de la recherche, de l’écriture, de l’enseignement, de la restauration, du journalisme... Comment construire une trajectoire longue à partir d’engagements brefs ? L’étude conjointe des comédiens intermittents et des journalistes pigistes y apporte une réponse. Olivier Pilmis, agregé de sciences sociales et docteur en sociologie, montre ce que l’intermittence fait au travail, et comment elle travaille les destins individuels. (Economica)

 

Adeline Wrona, Face au portrait. De Sainte-Beuve à Facebook 

Face au portrait web

Pourquoi le portrait devient il un genre journalistique ? Quel est le rôle du portrait dans notre société ? Dans son ouvrage Face au portrait, Adeline Wrona, professeur à la Sorbonne,  propose une réflexion à la fois esthétique et historique sur le rôle joué par les medias dans la mise en image des individus. Au travers de différents exemples de portraits, cette étude met en lumière un geste unique et commun à toutes les époques : donner corps à une figure singulière, incarner les normes qui fondent une société dans sa représentation. Les portraits numériques trouvent leurs places dans cette réflexion, les visages continuent à occuper une place médiatique, mais avec des modes de diffusion bien différents. (Hermann

 

Le prix "Recherche" est désormais doté par l'INA

 

  • Autour du Président du Jury 2013 Patrick de Saint-Exupéry, les 13 membres du jury pluridisciplinaire désigneront les lauréats "Journalisme" et "Recherche". 

Richard Bance (Festival Littérature & Journalisme), Claire Blandin (UPEC), Cyril Destracque (France Bleu Lorraine), Dominique Gerbaud (RSF), Christophe Gimbert (Sciences Po Rennes), Pierre Haski (Rue89), Eric Lagneau (AFP - IPJ Dauphine), Christine Leteinturier (IFP), Marc Mentré (EMI-CFD), Arnaud Mercier (Université de Lorraine), Anne Nivat (Grand reporter), Julie Sedel (Université de Strasbourg) et Anka Wessang (Club de la presse Strasbourg).

 

  • Enfin, à travers le Prix "Enquête et reportage", dont la liste des nominés sera dévoilé prochainement, les Assises récompensent aussi le meilleur article ou reportage paru sur l'exercice du journalisme. Ce prix est attribué par un jury d’étudiants issus des 14 écoles de journalisme reconnues par la profession. En voici les membres : 

Cécile Thai, Claire Martin-Delozanne (CELSA Neuilly-sur-Seine); Julien Nény, Clémence Fulleda (CFJ-Paris); Patxi Berhouet, Florence Tricoire (CUEJ-Strasbourg); Charlotte Palau, Jérôme Morin (Ecole de Journalisme de Nice); Marie Monier, Thomas Paga (EDJ Sciences-Po Paris); Cédric Torres, Nathalie Cauquil (EJCM-Marseille); Delphine Dauvergne, Colin Côte (EJDG-Grenoble); Jolan Zaparty, Agathe Roullin (EJT-Toulouse); Clémentine Vergnaud, Camille Drouet (EPJT-Tours); Mélinée LePriol, Anaïs Bouitcha (ESJ-Lille); Mélanie Nunes, Johan Maurice (IFP Paris); Andde Irosbehere, Christina Chiron (IJBA-Bordeaux); Floriane Wilbois, Matthias Raynal (IPJ-Paris); Florian Delafoi, Tiphaine Hervé (IUT Lannion).