Notre République et sa presse graviront ensemble les sommets ou bien elles iront ensemble à leur perte. Une presse compétente, désintéressée, peut protéger cette morale collective de la vertu, sans laquelle un gouvernement populaire n’est qu’une escroquerie et une mascarade.
Joseph Pulitzer
22 février 2017

10e édition des Assises du Journalisme et de l'information de Tours
les 15, 16 et 17 mars 2017

Les Assises 2016

Anything to say ? A monument to courage de Davide Dormino

 

Dormino - Anything to say ?Anything to say ? (Quelque chose à dire ?) sculpture de Davide Dormino symbolise le courage des lanceurs d'alertes et de tous ceux qui luttent pour défendre la liberté d'expression et d'information dans le monde. Elle voyage de ville en ville pour sensibiliser les citoyens à l'intrusion généralisée dans nos vies privées, à l'information et à la désinformation contrôlées par les pouvoirs politiques et économiques et à notre droit démocratique et légitime de savoir.

Julian Assange, Bradley "Chelsea" Manning, et Edward Snowden ont été choisis comme exemples de héros contemporains, capables de se mettre en danger en divulgant des documents et des faits réels, mais cachés ou manipulés.

Partout dans le monde de nombreux citoyens font comme eux preuve de leur liberté, de leur courage et de leur bonne foi au service de la vérité. 

L'oeuvre installée sur le parvis de la gare de Tours, dans le cadre des Assises du journalisme, invite, une fois encore, les passants à monter sur la quatrième chaise, geste qui symbolise à la fois une prise de parole individuelle et la défense des droits universels. 

Du 9 au 11 mars 

Sur le parvis de la gare de Tours (37000)

Conférence de presse autour de l'oeuvre le 10 mars à partir de 12h30