Archives

Yves Agnès : Manuel de journalisme

Publié le 22 septembre 2008
Manuel de journalisme (couverture) Yves Agnès :
Manuel de journalisme
(nouvelle édition)


Editeur : La Découverte
Date de parution : Août 2008



Pour acheter ce livre, cliquer ici

"Pourquoi j'ai écrit Manuel de journalisme", par Yves Agnès


La première édition du Manuel de journalisme a été publiée en juin 2002. Je déplorais, après des années d’enseignement et mes fonctions à la tête du Centre de formation et de perfectionnement des journalistes, le CFPJ, l’absence d’un ouvrage de référence qui rassemble, de manière la plus exhaustive possible, les règles et savoir-faire de notre métier. D’autant que depuis une vingtaine d’années, la pratique du journalisme s’est délitée, les chefs ne jouant plus le rôle de "maître d’apprentissage" qu’ils exerçaient autrefois. Les journalistes, jeunes ou non, ont besoin de repères.

Mon expérience à Ouest-France puis au Monde à partir de 1970, à l’époque journal de référence de toute la profession, et surtout mes acquis didactiques au CFPJ, ont été la matière première de cet ouvrage. Il se limite au journalisme écrit qui est, comme le note mon préfacier Loïc Hervouet, "la mère du journalisme".

Si les "fondamentaux" de la pratique professionnelle traversent le temps, le monde des médias évolue. C’est pourquoi cette deuxième édition (réalisée avec le concours de l’Ecole supérieure de journalisme de Lille) comporte de nombreuses mises à jour, de nouvelles illustrations, des compléments utiles dans la plupart des chapitres, et une refonte complète des deux derniers. Un jeune journaliste spécialisé, Jérémie Clévy, a rédigé le chapitre consacré au journalisme sur Internet et le livre se termine maintenant par un chapitre sur la déontologie, qui faisait défaut. Depuis plusieurs années, les dérives et manquements à l’éthique qui se multiplient dans les médias sont au cœur de mes engagements, notamment avec l’Association de préfiguration d’un conseil de presse (APCP) ou Les Entretiens de l’information.

Yves Agnès