Archives

"Comment je suis devenu journaliste"

Publié le 3 septembre 2008
Comment je suis devenu journaliste
Ouvrage collectif sous la direction de
Sylvain Allemand


Editeur : Le Cavalier Bleu
Date de parution : mai 2008



Pour acheter ce livre, cliquer ici

"Pourquoi j'ai écrit Comment je suis devenu journaliste", par Sylvain Allemand


Cet ouvrage s’inscrit dans la collection "Comment je suis devenu" que j’ai conçue en vue de faire découvrir des disciplines ou professions à travers des entretiens de personnalités, toutes invitées à revenir successivement sur la naissance de leur vocation, leur cursus, leur apport personnel et leurs figures marquantes, enfin, sur la manière dont elles perçoivent l’avenir de leur discipline ou profession. Les douze* journalistes qui retracent ici leur parcours n’ont pas la prétention de constituer un échantillon représentatif. Comment le pourraient-ils ? A chaque journaliste correspond une trajectoire singulière avec ses rencontres fortuites, un milieu familial plus ou moins influent, des études qui n’ont pas toujours, loin s’en faut, emprunté la voie royale (l’ESJ ou le CFJ…). Comme cette chroniqueuse scientifique qui manqua de peu de devenir comédienne ou ce directeur de la rédaction d’une chaîne de TV qui commença sa carrière comme… lombriliculteur, c’est-à-dire éleveur de vers de terre ! Sans oublier des pratiques diversifiées selon le média : presse écrite, radio, TV…
Les témoignages sont aussi l’occasion de revenir sur les défis auxquels fait face la profession (concentration économique, émergence d’Internet, essor de la presse gratuite, précarisation du métier)… Si certains confrères ne cachent pas leur pessimisme ou évoquent un âge d’or révolu, aucun n’imagine un monde sans journalistes. Et pour cause : les médias évoluent, l’art du journaliste consistant à recueillir l’information, la traiter, la hiérarchiser, demeure indispensable face au trop plein d’information qui caractérise nos sociétés. Même la perspective d’un journalisme citoyen, fait par les lecteurs/auditeurs/spectateurs ou internautes, n’élimine pas l’exigence de professionnalisme. Pour preuve, et pour ne citer que cet exemple, le premier site d’information sur le net, Rue89, cofondé par Pierre Haski (un des douze confrères interviewés dans le livre), et dont les "scoops" provenant d’internautes sont préalablement vérifiés par une équipe de journalistes professionnels.

Sylvain Allemand

* Jean-Luc Coatalem, Gilles Dauxerre, Grégoire Deniau, Alain Lebaube, Albert Du Roy, Pierre Haski, Aline Kiner, Elizabeth Martichoux, Marie-Odile Monchicourt, Anne Nivat, Henri Sannier, Claude Sérillon.