Notre République et sa presse graviront ensemble les sommets ou bien elles iront ensemble à leur perte. Une presse compétente, désintéressée, peut protéger cette morale collective de la vertu, sans laquelle un gouvernement populaire n’est qu’une escroquerie et une mascarade.
Joseph Pulitzer
18 décembre 2017

Rendez vous les 14, 15, 16 et 17 mars 2018 pour la onzième édition des Assises Internationales du Journalisme et de l'Information de Tours

Actualité

Valentine Bourrat et Thomas Dandois libres !

 

La chaîne franco-allemande Arte a annoncé l'arrivée mercredi matin à l'aéroport de Roissy de Valentine Bourrat et Thomas Dandois, les deux journalistes français condamnés en Indonésie à deux mois et demi de détention pour un reportage réalisé sans autorisation.

 valentine thomas libres

 

Les deux journalistes "sont arrivés à Roissy à 06H40. Ils étaient en bonne forme et ont retrouvé leurs proches. Puis ils ont pris un petit-déjeuner et ont rencontré brièvement deux officiels du Quai d'Orsay avant de sortir de l'aéroport", a précisé un journaliste d'Arte joint par l'AFP. "Valentine a dit avoir envie de se promener dans les rues de Paris, et Thomas de passer la journée avec ses enfants", a-t-il ajouté.

Valentine Bourrat et Thomas Dandois étaient arrivés mardi après-midi à l'aéroport de Jakarta pour une escale de quelques heures, au cours de laquelle ils ont rencontré l'ambassadeur de France en Indonésie, Corinne Breuzé, et le chef de la section consulaire, Pierre-Antoine Gounand.

 

 

L'association Journalisme & Citoyenneté, ainsi que l'ensemble des partenaires et participants des Assises Internationales du Journalisme et de l'Information se réjouissent de la libération et du retour en France de leurs deux confrères et espèrent que ce verdict de la justice indonésienne n'ait pas de conséquences négatives sur la liberté de la presse dans le pays à l'avenir.

En effet, selon l'Alliance indépendante des journalistes d'Indonésie, c'est la première fois que des journalistes étrangers sont condamnés en Papouasie pour avoir enfreint la législation relative à l'immigration. D'autres journalistes étrangers interpellés par le passé pour avoir effectué des reportages sans autorisation en Papouasie ont été expulsés d'Indonésie.

Des ONG ont déploré la condamnation des deux Français et l'avocat indonésien des journalistes a estimé que cette condamnation n'était "pas très bonne" pour la couverture médiatique, dans la mesure où elle "ouvre la porte à la criminalisation des activités journalistiques".

 

 

Voir la vidéo de leur arrivée à l'aéroport de Roissy (crédits BFM TV) : "J'ai hâte de marcher dans les rues de Paris et de me sentir vraiment libre."